|
Mise à jour:

La Voix Junior en met plein la vue: les jeunes chanteurs ont impressionné au Centre Vidéotron

La Voix Junior en met plein la vue: les jeunes chanteurs ont impressionné au Centre Vidéotron

QUÉBEC - Une scène immense, de la pyrotechnie, des canons de confettis et un accueil tonitruant: les 85 jeunes de La Voix Junior ont reçu le traitement des plus grandes vedettes rock, samedi, au Centre Vidéotron. Et rarement aura-t-on eu autant de frissons dans un même spectacle.

Productions J et evenko n’ont pas lésiné sur les moyens pour faire vivre un véritable rêve aux étoiles de demain, qui nous ont émus cet automne à la télé et qui nous ont fait vivre de grands moments de nouveau samedi.
Des chanteurs «junior», vraiment? Ce sont pratiquement des pros qui ne se sont pas laissé intimider par la foule une seule fois, d’une solidité impressionnante, que nous avons admirés samedi. Aucune voix n’a failli. Peut-être était-ce parce qu’il n’y avait plus la pression de la compétition?
Une grande fête

Dans une ambiance de fête, les coachs Marc Dupré, Alex Nevsky et Marie-Mai se sont avancés les premiers sur la passerelle qui descendait au parterre, sur les airs de la chanson thème, avant d’être rejoints par les 85 jeunes.
C’est au gagnant Charles Kardos qu’est revenu l’honneur de briser la glace après le numéro d’ouverture, devant un Centre Vidéotron pratiquement rempli. Pas une once de nervosité dans la voix, il a livré sa version de «Deux par deux rassemblés». Une interprétation à faire fermer le clapet de ceux qui douteraient de sa victoire...
Comme dans la majorité des chansons (qui ont toutes été entendues à l’émission), les autres enfants formaient une immense chorale à en donner des frissons.
Gospel, ballons et confettis
On a eu droit à un medley des meilleurs duels: «Fight Song», «Qui a le droit» et «Si jamais j’oublie» en faisaient partie. Un immense sapin lumineux était dressé au milieu de la scène pour le medley des grands classiques de Noël.

Dans les numéros inédits, l’énergique Cynthia Marquis s’est illustrée avec «On écrit sur les murs», Brenden MacGowan nous a fait lever le poil sur les bras avec «Let It Go», tout comme Andy Khun et sa puissante interprétation d’«Hallelujah», alors qu’une photo de Leonard Cohen flottait au-dessus de lui.
Une chorale gospel a donné de l’ampleur à «Lean On Me», de Camila et Zion-Luna. Surprise, la gagnante de la dernière édition de La Voix, Stéphanie St-Jean, est apparue au milieu de la chorale pour «Oh Happy Day».
Il fallait voir l’attitude de Rafaël Dolan-Bachand, serrant la main des spectatrices, et une jeune chanteuse venir à la rescousse de sa collègue dont le micro ne fonctionnait pas.
Tout au long du spectacle, Charles Lafortune a eu la délicatesse de nommer tous les jeunes après chaque numéro. «On devrait aimer tous nos enfants. Ce n’est pas tous les enfants qui ont la chance d’être aimés. Encouragez-les à aller plus loin», a-t-il dit lorsqu’il a fait un clin d’œil touchant aux parents des enfants de La Voix Junior.

 

Sandra Godin Journal de Québec

Vous pourriez être intéressé par

    • Le hall d'entrée compte
      16 275 pieds 2 de verre
    • 40m
      Hauteur
    • 370
      millions
    • 1515
      ouvriers
    • concepts d'architecture
      hiver québécois, transparence
    • 18 259
      sièges lors d'un match de hockey
    • plomberie
      52 km de conduits
    • 15km
      conduits de ventilation
    •  
    • 30
      corps de métiers
    • équivalent de 1040 maisons
      25 000 m 3 de béton
  • construction
    200 voyages de poutres
  • configuration de salle
    7 possibilités
  • superficie du bâtiment
    65 037 m 2

Bureau administratif

250-B Boulevard Wilfrid-Hamel

Québec (Québec) G1L 5A7

 

Entrée principale

250-B Boulevard Wilfrid-Hamel

Québec (Québec) G1L 5A7